Incidence Chorégraphique

© Incidence Chorégraphique

Bruno Bouché

Bruno Bouché entre à l’École de Danse de l’Opéra de Paris en 1989 et rejoint le Corps de ballet en octobre 1996. Il est promu Sujet en 2002. Il fonde le collectif d’artistes Incidence Chorégraphique en 1999. En 2014, il collabore au film Les Bosquets de l’artiste JR. En 2015, il créé pour le Leipziger Ballett Ce(ux) qui rend(ent) les gens heureux et règle la chorégraphie de la pièce Monsieur de Pourceaugnac, mise en scène par Clément Hervieux Léger avec William Christie et les Arts Florissants (Théâtre de Caen et Les Bouffes du Nord). Pour l’Opéra de Paris, il signe : SOI-Ătman (2013, mus. S. Escobar) et Music for Pieces of Wood (2013, mus. S. Reich) ; Yourodivy (2014, mus. de Chostakovitch, Bartok et Tan Dun jouées par le Quatuor Monticelli) ; Amores 4e mvt. et Dance Music 3-2-1. (2015, soirée Musique et danse, mus. de J. Cage, commande de Benjamin Millepied) ; Ça manque d’amour, avec une classe de 6e (2015, programme Dix mois d’école et d’Opéra, création mus. de Nicolas Worms) ; C4, avec Alexis Guillier, et Cet obscur palais du désir (2016, soirée La Rumeur des Naufrages réalisée en partenariat avec le Palais de Tokyo). En juillet 2016, il est nommé Directeur artistique du Ballet de l’Opéra national du Rhin - Centre chorégraphique national de Mulhouse. Il prendra ses fonctions en septembre 2017.   De 1999 à 2017 il assure la direction artistique jusqu'en juin 2017 et pour laquelle il créé entre autres : Ce qui reste (2003), Lila (2006), Vivre Avec (2007, Musée Picasso de Malaga), Ce sont des choses qui arrivent (2009), avec Clément Hervieu-Léger), Bless – ainsi soit IL (2010, Suzanne Dellal Center, Tel Aviv), Nous ne cesserons pas (2011, Fondation Georges Czifra), From the Human Body (2012, Théâtre de Fontainebleau), Passacaille (2014, Shi Ram Center, New Delhi), Personne ne viendra vous voir de ma part (2016)...